Ou comment le Dr Kids a mis ma tête sans dessus-dessous!+Edit

Il y a eu ce rendez-vous, mercredi 11 octobre. Pour faire le point, parce que j’avais déjà submergé la gynéco des urgences de mes questions, puis le secrétariat PMA. Qui avait donc trouvé un créneau pour avancer notre entrevue.

Déjà, en arrivant, Dr Kids n’a même pas eu l’air étonné que je sois tombée enceinte naturellement. « Alors, vous avez fait une fausse couche? ». Flop.

C’est un peu cash, mais bon, c’est le thème hein. Donc je fais la grande, « Oui oui, ça a été une surprise surtout qu’on l’a su très tard, mais bon, c’est bon signe, c’est que le traitement pour épaissir mon endomètre a fonctionné ».

Et là, bim, il nous balance que ça veut rien dire du tout, que c’est peut-être justement à cause de mon endomètre que la lentille n’a pas tenu. Ce à quoi je réponds que je ne comprends pas, que j’avais pourtant l’impression que l’activité cardiaque s’était arrêtée bien avant qu’il ne veuille bien se décrocher et faire place nette, ce qu’il me confirme aussitôt (donc maintenant je sais déjà que j’ai un instinct maternel pourri puisque j’ai senti la présence de notre potentiel bébé bien 10 jours après qu’il soit mort… youhou… ce qui nous donne par ailleurs une conception entre le 5 et le 10 août), mais n’empêche que l’endomètre est peut-être la cause de l’arrêt du développement.

Ok… donc en gros, le truc lumineux auquel on se raccrochait vient de s’éteindre like a candle in the wind.

Après, y a quand même d’autres causes possibles. Notamment le basique problème chromosomique vécu par une majorité de femmes sur une première fausse couche.

Je me mets à lister les trucs qui me viennent en tête (d’ailleurs j’ai oublié l’ostéo qui m’a fait du viscéral le 25 août). Mais visiblement il retient surtout (à part l’histoire de l’endomètre, celle que j’aime pas du tout du tout) que j’ai fait des super cocktails, anodins en temps normal, mais pas dans le cas d’une grossesse. En effet, le combo zomig (pas super grave en soit)/acupan (aïe aïe) pour ma grosse crise de migraine du 4/5 septembre plus le fait que, ne me sachant pas enceinte, je continuais le toco500 et la pentoxifylline pour ce pu*** d’endomètre, et que apparemment, faut surtout pas la pentoxifylline, qui est un vasodilateur.

dorothy_oh_my

Gros sentiment de culpabilité, suivi d’un instant de parano « oui mais je savais pas que j’étais enceinte, j’avais eu mes règles ! ».

Bref. Rendez-vous un peu long à digérer, d’où les 5 jours pour écrire cet article.

Au final on repart sur une biopsie utérine, toujours dans le protocole Préconceptio. Donc je dois reprendre le traitement. Enfin, j’ai précisé qu’il était hors de question que je le reprenne avant d’avoir eu mes règles (et en même temps, seront-elles vraies ?), histoire de pas recommencer si jamais un miracle avait lieu deux fois de suite. Là, je l’ai senti sceptique cet homme de peu de foi, mais il a gentiment proposé de me faire une ordonnance pour un test, à faire si mes règles ne sont toujours pas là mercredi ou samedi.

Ouais, je sais, je me sens ridicule, vu mes douleurs actuelles, c’est sûrement mes règles qui arrivent, et les douleurs d’avant, c’était sûrement mon utérus qui se refaisait une beauté histoire d’être un peu sexy pour que le prochain embryon reste (j’ai un peu l’image d’une ado essayant de camoufler son acné sous des tonnes de fond de teint…) mais MERLE ! (spéciale dédicace à lafivenrose) J’ai envie d’y croire, c’est déjà si dur!

Il faut savoir que je ne suis pas quelqu’un de patient. Je fonctionne aux coups de tête, et quand j’ai décidé que je voulais un truc, c’est là, maintenant, tout de suite. Et là on me le donne et on me le retire tout de suite. Mais non!!

How-I-Met-Your-Mother-Marshall-and-Lily-screaming

Enfin du coup, pour l’instant l’idée c’est qu’on laisse Marshall faire son embolisation des varicocèles (oui, un à gauche et un à droite) fin novembre, qu’on aille vérifier mon endomètre et pour la suite nous verrons en janvier.

Mais au cours de l’entretien, Dr Kids est revenu sur cette question de l’endomètre, et nous a pondu un truc comme quoi si c’était toujours ça le problème au bout de plus de 4 mois de traitement (quand même interrompus un mois), y aurait pas grand-chose à faire, que c’est là qu’en PMA on trouvait la limite…

Blocage.

giphy

Puis il dit qu’il y a un « truc » de la dernière chance mais que ça demande des signatures de consentement (genre ça pue l’expérimental) mais que bon, il ne nous en parlera que si c’est nécessaire.

Ben pour la première fois, j’ai vraiment, mais vraiment pas envie de savoir et plutôt de mettre ma curiosité légendaire en veilleuse…

Aller, encore une fois, wait and see.

En attendant, comme je ne sais pas vraiment rester sans rien faire, ce soir c’est acupuncteur pour bosser sur mon pu*** d’endomètre, et si j’ose, je lui demanderai aussi s’il peut faire quelque chose pour mon dos, parce que là mes lombaires, c’est juste une catastrophe !

Edit : ça y est, tout est possible, l’acupuncteur a tenté de me transformer en licorne ! 

3 réponses sur “Ou comment le Dr Kids a mis ma tête sans dessus-dessous!+Edit”

    1. Nan mais je l’aime bien. En vrai j’aime bien les bourrus. Et les médecins hommes généralement. De toute façon il aurait pu me le chanter sur l’air de la traviata, ça n’aurait pas changé le problème… Mon endomètre est peut-être un pti con flemmard…

Laisser un commentaire