C’est fait ! 

Ça y est. Lundi dernier Marshall a fait le grand saut et s’est fait charcuter les coucougnettes ! 

Bon, bonne nouvelle, ils ne se sont pas plantés et ne lui ont rien coupé en trop ! La mauvaise, c’est que j’ai pas le droit de jouer avec avant un moment (l’infirmière est restée assez floue à ce sujet) et que je devrai faire tout le boulot.

Et moi qui suis en pleine ovulation… on se demande bien à quoi elles servent ces ovulations, à part me donner une libido incontrôlée ! Tiens, c’est l’ovaire droit ce mois-ci…

Pour revenir à ce pauvre Marshall, il s’est fait clamper le varicocèle sous anesthésie générale. Il a préféré. Quand lui a dit que s’il choisissait l’embolisation on allait lui injecter un liquide et que c’est ça qui serait douloureux… je pense qu’il a eu une pensée pour mon hystérosalpingographie qui s’est avérée être une sympathique séance de torture. Après j’avais essayé de lui expliquer qu’il pouvait difficilement avoir une trompe spasmée mais je peux comprendre. Anesthésie générale, tu dors, tout se passe sans toi. 

Bon, il a quand même failli bouffer les infirmières. A jeun depuis la veille au soir, il avait rendez-vous à 9h30, heure à laquelle on l’a fait passer là où je ne peux l’accompagner. Il devait passer au bloc à 11h. Moi je me suis calée dans un starbucks avec mon ordi pour bosser mes rapports en retard (avec quelques pensées pour le nouveau juge pour enfants… Ovulation vous dis-je ! ).

Et je reçois une kyrielle de sms… Il a fini par passer à 14h30 ! Toujours à jeun. Sans café ni la moindre dose de nicotine de sa vapoteuse. Ils réalisent pas les gens ! Même moi j’évite de lui parler tant qu’il n’a pas bu son café ! (sauf ce matin-là, me suis un peu moquée quand même, vache que je suis). D’ailleurs en sortant de la salle de réveil, quand on l’a installé dans la « salle d’aptitude à la rue » (le comble ce nom pour l’éduc de rue qu’il est ! ), il n’a pas mangé sa compote. Non. CAFÉ !! 

Enfin. Il va vient, il a eu droit à une semaine d’arrêt. Bonne pioche vu le froid de canard qu’il fait ! 

Ses cacahuètes sont un peu violettes, mais dans l’ensemble c’est surtout sa cicatrice qui tire. Et mal à la gorge puisqu’ils l’ont intubé.

Pour une fois c’est lui qui peut se faire dorloter ! 

3 réponses sur “C’est fait ! ”

Laisser un commentaire