L’acharnée

La PMA m’a rappelée, parce que j’avais besoin de plus que « À dans deux mois. » Surtout qu’une connaissance ayant bossé dans une très bonne PMA m’avait envoyé un tableau disant que dans notre cas, Mr étant « paucisymptômatique » (j’ai appris un nouveau mot, yeah), le report devrait être de seulement 15 jours.

Et comme Madame Zéro empathie et moi on n’arrivait pas à se comprendre, la gynéco derrière, que j’avais déjà vu lors de ma biopsie, a pris le téléphone. Lorsque je finis notamment par lui dire que, de base, quelqu’un qui commence par me dire 3 mois, puis descend à 2 quand j’insiste sur les symptômes de mon mari, ça a tendance à ne pas m’inciter à la confiance, elle me dit « Oui, en fait on dit 2-3 mois, de toute façon ce n’est pas nous qui décidons, on suit les recommandations de l’agence nationale de biomédecine. » Je lui demande donc où les trouver ces recommandations, et elle m’invite à consulter leur site directement.

Quelle surprise de retrouver au fil des 24 pages de recommandations, dont le groupe d’étude était notamment constitué de l’ARS Île-de-France et du collectif BAMP!, le fameux tableau sur lequel je m’appuyais…

Donc voilà, j’ai encore envoyé un mail, pour les mettre face à leurs contradictions. Parce que oui, fondamentalement je suis au bout de ma vie quand on me dit qu’on reporte, mais c’est quand même plus facile d’accepter quelque chose quand c’est justifié, qu’on m’explique les raisons. Et j’ai doublé d’un mail de témoignage auprès de la BAMP!.

La question que je me pose c’est est-ce que ça peut les faire changer d’avis, est-ce que dans ce cas j’attends lundi avant d’arrêter le synarel?

Au moins sur mes règles hémorragiques et mon retard de règles, elle a pu me confirmer que c’était bien dû au synarel.

Oui je suis une acharnée. Je ne sais pas si c’est bien ou mal, mais dans mon taf ça me permet de bosser avec des jeunes réputés pour être difficiles, même si je botte aussi en touche par moments.

Dans ma vie privée ça nous a permis d’obtenir en 5 mois un appartement action logement dans Paris dans un quartier top. Et une crèche dans la foulée.

Depuis que j’ai une famille, je suis vraiment devenue une mère louve, ou lionne, je ne sais pas…

Une réponse sur “L’acharnée”

  1. Ton « acharnement » est bien légitime ! Après tout si la règle est écrite comme ça ben ils se doivent de la suivre. Ils doivent te recontacter lundi du coup ?

Laisser un commentaire